All for Joomla All for Webmasters
instapods

Instapods de l’intérieur

Lifestyle

Instapods ? Insta quoi ?

Vous ne savez pas ce qu’est un pod ? Pas de soucis, je vais tout vous expliquer. Enfin tout, c’est un bien grand mot, je vais surtout vous dire tout ce que je sais.

Pour être honnête, je n’avais pas du tout prévu d’écrire cet article. Après plusieurs lectures, je me suis dit qu’il fallait que je le fasse.

Ce matin je suis tombée sur l’article de Coralie ( Elles en parlent ) et cet après-midi sur un autre article écrit cette fois ci par la team Hellocoton.

Ces deux articles m’ont donné envie de réagir, non pas pour que je les critiques ou que je disent du mal de leurs auteurs. Non, j’ai eu envie de réagir pour « boucler la boucle », parce que voyez vous, je fais partie d’un Pod et que par conséquent je trouvais intéressant pour vous d’avoir un avis d’une personne de ‘l’intérieur. Vous l’aurez compris, si vous espérez trouver ici un article scandale, vous n’êtes pas au bon endroit.

Instapods ? Quèsaco ?

Un pod est un groupe sur instadirect ( messagerie Instagram ), lorsqu’un membre de ce groupe poste une photo sur Instagram, il le signale et le reste du groupe va liker et commenter sa photo. Pour faire simple, un pod est un groupe d’entraide qui fonctionne sur le principe du donnant – donnant.

Quelques précisions, les groupes instadirects sont limités à 15 personnes, un pod regroupe donc au maximum 15 personnes.

Chaque Pod dispose de ses propres règles, Like ET commentaire obligatoires ou commentaire facultatif, délai de réaction, nombre de photos journalières maximales pour chaque membre ….

Attention, il n’est pas question d’imposer un type de commentaire, chacun réagit librement, on n’est pas là pour se brosser dans le sens du poil, on est là pour créer une discussion.

Comment on rentre dans un pod ?

Au delà de mon appartenance à un pod, j’ai créé un groupe Facebook au mois d’avril.

Sur ce goupe, qui compte aujourd’hui près de 450 membres, il est possible de déposer une annonce ( si on souhaite créer son propre pod ) et/ou de répondre aux annonces déjà présentes.

Le but étant de se regrouper par « niche » ( lifestyle, beauté, mode, voyage, famille, cuisine …. ) Comprenez par là que les membres de chaque pod se choisissent, étant donné le principe des pods, il vaut mieux que les membres de chaque groupe s’apprécient mutuellement.

Chaque créateur de pod expose ses règles et ses attentes, si ça ne nous convient pas, on ne rejoint pas ce Pod, c’est aussi simple que ça.

A quoi ça sert ?

Le but d’un pod, en tout cas le but que j’avais en créant le groupe Facebook, c’est l’entraide. Vous n’êtes peut être pas sans savoir qu’Instagram a énormément changé et surtout que depuis mi 2016, un nouvel algorithme a été mis en place. Si auparavant, les photos de vos abonnements s’affichaient par ordre chronologique, aujourd’hui, c’est ce fameux algorithme qui choisit pour vous ce que vous allez voir.

Bah oui, forcément un robot sait bien mieux que vous quelle photo vous voulez voir ( irony inside )

Au plus une photo fait réagir ( like + commentaire = ce qu’on appelle l’engagement ), au plus vous avez de chance de la voir.

Concrètement, ce système d’entraide peut vous permettre d’être vu par vos abonnés voire d’être mis en avant sur certains Hashtags ( pour peu que vous utilisiez des hashtags )

L’autre aspect c’est aussi de faire des rencontres, vu qu’on se regroupe par centre d’intérêts, on crée des liens, ce n’est pas systématique ( on ne contrôle pas les sentiments humains ), mais c’est sincère.

Malheureusement, on ne vit pas dans le monde des bisounours et oui, il y a des dérives.

Les dérives

Parce que rien n’est jamais tout blanc ou tout noir, sachez que oui, il y a des dérives.

La plus répandue est que des personnes participent à un nombre incalculable de Pods, ce qui forcément crée un engagement très important sur chacune de leurs photos. Heureusement ces personnes sont une très petite minorité, la plupart des personnes sont membres d’un voire deux pods. En même temps, un pod ça demande du temps. 15 personnes par pod, ça veut donc dire potentiellement 15 photos à liker/commenter par jour, vous multipliez par le nombre de pod et, vous vous rendez compte que tout le monde ne dispose pas d’autant de temps à consacrer à Instagram.

Dans son article, Coralie explique que de très grosses blogueuses/instagrammeuses ont recours aux pods, sur le groupe Facebook dans lequel je suis, il n’y a pas de grandes blogueuses/instagrammeuses, on a toutes de petits blogs et des petits comptes Instagram. Alors, je ne dis pas que ça n’existe pas, je dis juste que si ça existe, ça se fait dans le plus grand des secrets et que par conséquent, je n’en ai jamais entendu parler.

Dans l’article de la team Hellocoton, il est question de droit d’entrée payant, encore une fois, je ne peux pas dire si oui ou non c’est réel vu que je ne sais pas. Quoi qu’il en soit, je trouve ça affligeant de monétiser un pod. Par contre, je ne suis pas choquée, l’appât du gain est tellement présent sur Instagram que plus rien ne me choque vraiment.

Fort heureusement, les dérives ne sont pas une généralité.

Ce que j’en pense

Comment je me sens dans tout ça ?

Et bien, je suis très triste de l’évolution d’Instagram, il faut savoir que c’est mon réseau social préféré, l’endroit où je suis présente tous les jours. J’ai toujours aimé y suivre des comptes que j’aime, liker, commenter, faire des découvertes. Oui, l’époque où Instagram était un réseau beaucoup plus frais et spontané me manque.

Souvenez vous, avant les photos prises au reflex étaient pointées du doigts …. aujourd’hui tout est réfléchi, les photos sont minutieusement composées. Personnellement, ça ne me gêne pas, j’apprécie de voir de belles photos, j’ai toujours aimé m’en prendre plein les yeux. Ce qui fait la différence pour moi, ce sont les gens, il y a des filles ( je dis filles, parce que 99% de mes abonnements sont des filles ) qui font des photos magnifiques mais qui sont tellement hautaines, tellement distantes que je suis incapable de les suivre. Oui, j’aime commenter, répondre au stories mais j’aime aussi qu’on me réponde.

Quand je lis « influencer » dans une bio … je m’en vais, c’est un peu le mot magique pour me faire fuir.

Après, j’avoue, je ne vois pas trop le côté noir d’Instagram. Par côté noir j’entend les partenariats à outrance,  les placements de produits à toutes les sauces, je ne suis pas beaucoup de « gros » comptes, donc forcément, pour moi, il s’agit d’un autre monde à la limite de l’univers parallèle. Pour autant, ça ne me dérange pas de savoir que ça existe, il y a de la place pour tout le monde. Et chacun est libre de suivre qui il veut.

Concernant les pods, oui parce qu’il me semble que c’était le sujet principal, je suis membre d’un pod, nous sommes 11. J’ai fait parti d’autres pods, que j’ai préféré quitter pour des raisons diverses et variées. Je continue à liker et parfois commenter les membres des pods dont je ne fais plus parti, parce qu’une bonne découverte reste une bonne découverte.

Je n’ai pas le sentiment de créer un faux engagement sur mon compte, je ne pense pas faire quelque chose de mal ou de malsain. A vrai dire, je pense que je n’embête personne. J’ai juste le sentiment d’appartenir à un groupe solidaire, j’ai appris grâce aux pods à créer du contact sur Instagram et franchement c’est chouette.

Suite à l’article de Coralie, j’ai lu des réponses très négatives, certaines personnes disaient même que pour faire parti d’un pod, il faut être une personne creuse ou se sentir bien seule. J’ai trouvé ça triste, non pas pour moi, mais pour ces personnes, triste qu’elles aient des aprioris aussi négatifs. Beaucoup faisaient l’amalgame entre pod et achat de followers/likes … entre les deux, il y a un monde. Je suis totalement contre ces pratiques et je ne vois même pas l’intérêt, ça ne flatte même pas l’égo puisque l’on sait que c’est du fake. Il y a déjà assez de gens bizarre sur Instagram, qui s’abonnent à nos comptes, pas besoin de rajouter des comptes fakes.

Egalement, beaucoup disaient que les pods c’est juste pour gagner des abonnés et donc par la suite pouvoir recevoir des produits gratuits et gagner de l’argent via Instagram … si c’était aussi simple … Pour informations, on m’a offert une seule fois un produit, il s’agit de ma bague « Ceres Atelier » et, c’était avant les pods. Je ne dis pas que je n’aimerais pas recevoir d’autres produits, ça serait mentir ( que ceux qui n’aiment pas les cadeaux lèvent la main ), mais, je ne suis pas dans une démarche de me faire « remarquer ». N’en déplaise à certains, aujourd’hui on peut être sur Instagram juste pour le plaisir, recevoir des vernis et des rouges à lèvres ce n’est pas un but en soi.

Par contre ça me fait penser à un autre soucis qui est qu’aujourd’hui, on ne sait plus, on ne sait plus si une personne parle de telle ou telle chose pour le plaisir ou si c’est parce qu’elle a reçu un produit gratuitement … mais vous en conviendrez, ce problème n’a rien à voir avec le système de pod.

En conclusion

Au final, je peux comprendre que le système de pod soit pointé du doigts, surtout quand on ne connaît pas le fonctionnement réel. Chacun a sa propre vision de l’éthique, de ce qui est bien ou mal. Mais il serait bien de ne pas tout mélanger, d’arrêter de voir le mal partout. C’est rigolo quand on y pense. On critique toujours le fait que les gens soient individualistes, et au final, quand on met en place des stratégies d’entraide, bah ça ne va pas non plus. Alors je me demande, qu’est-ce qui est bien ? Rester dans son coin et se plaindre de l’algorithme d’Instagram ?

Honnêtement, j’aimerais avoir vos avis, que vous soyez pour ou contre, juste savoir ce que vous pensez de tout ça.

Vous devriez aimer

9 commentaires

  • Reply
    Fémi' Nîmes
    4 juillet 2017 à 09:47

    Pour certains c’est plus facile de rester dans l’ignorance et critiquer à souhait que de tenter de comprendre et d’évoluer en quelque sorte.
    Le problème, c’est que, quoi que l’on fasse, nous serons toujours critiquées! Alors, je fais ce qu’il me plaît et surtout je ne prends pas en compte les avis hypocrites que certains déversent sur la soi disante éthique à tenir!

    • Reply
      Sophie
      4 juillet 2017 à 13:38

      Je pense aussi que quoi qu’on fasse on est et on sera toujours critiquer. Ce n’est pas spécialement négatif, ça permet aussi d’avancer parfois !
      Chacun est libre de faire ce qu’il veut, tant que ça n’embête personne. Le principal c’est d’être en accord avec soi même et d’être transparent.
      C’est ça aussi la tolérance !

  • Reply
    Happy Swallow
    4 juillet 2017 à 10:19

    Hello,

    Je ne connaissais pas l’article de la team Hellocoton. En revanche, j’ai lu celui de Coralie. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec tout ça. Je ne vois pas en quoi l’utilisation du Pod est malhonnête, non vraiment pas. Il faut arrêter de voir le mal partout. Surtout quand on est sur Instagram depuis le début, à l’époque où l’algorithme était moins restrictif…
    En revanche, je n’aime pas non plus le principe du Pod. D’une part parce que je ne suis pas convaincue de leur efficacité et que lorsqu’on se retrouve avec 14 autres nanas qui postent 2 à 3 photos par jour, c’est impossible de suivre la route. D’autre part, j’ai constaté l’obsession effrayante de certaines ! En effet, je me suis déjà fait engueuler car je n’avais pas liké/commenté chez elles.. Ayant un job qui me bloque les accès à instagram, je ne pouvais pas passer ma journée dessus 🙁 j’ai donc quitté les pods 🙂
    Voilà pour ma petite expérience 🙂

    • Reply
      Sophie
      4 juillet 2017 à 13:30

      Comme toi, je ne vois pas où est le côté malhonnête des pods. J’ai aussi vu des abus, des personnes qui ne passent jamais sur les comptes des autres, des personnes qui postent toutes leurs photos de la semaine d’un coup (…) dans ces cas là, je préfère passer mon chemin. Je n’ai gardé qu’un seul pod et ça me convient parfaitement, je n’ai pas le temps pour être dans plusieurs pods.
      J’ai eu beaucoup de discussions sur le fait que certains ne jouent pas le jeu, je trouve ça dommage, je reste persuadé que le principe est top … mais pas avec tout le monde !
      Il y aura toujours des personnes qui veulent plus que les autres, qui veulent bien recevoir mais ne pas donner en retour… c’est toujours comme ça, c’est la nature humaine.

  • Reply
    Ondine
    4 juillet 2017 à 11:56

    C’est exactement comme ça que je le vois aussi, merci pour ton article juste et mesuré ! J’ai découvert des comptes super en pod, des amitiés se nouent, et même si j’ai aussi repéré quelques abus (notamment des nanas qui n’ont que partager leurs publications sans réagir sur celles des autres, ce qui n’est pas très sympa). Ce que j’adore, c’est le principe que le pod devienne un vrai tchat, ou l’on échange de tout et rien, comme entre amies, car on finit par le devenir…. Ça c’est genial! J’ai 1 pod comme ça, je m’y accroche comme une moule à son rocher, le autres m’apportent peut être de l’ engagement mais je suis entrain de penser à les quitter. Pour le coup quand il n’y a pas d’échange au delà du like et comm « contractuel » je trouve çà chiant.

    Bises 😊

    • Reply
      Sophie
      4 juillet 2017 à 13:21

      Merci d’avoir pris le temps de répondre !
      Je suis d’accord avec toi à 300%
      Comme toi j’adore tout ce qui s’est brodé autour des pods, beaucoup de discussions privées très enrichissantes, je redecouvre limite le principe d’échange grâce à ce système. J’ai quitté plusieurs pods pour n’en garder qu’un et je suis très contente de ne pas avoir stoppé les échanges.

  • Reply
    pomme rock
    4 juillet 2017 à 16:12

    Je ne fais pas parti de pods parce que tout simplement je ne sais pas vraiment comment on fait et je ne me suis pas réellement posé la question ni informer sur ca.
    Ca ne me choque pas plus que ca, ca ressemble a certains groupe facebook qui font des des échange de commentaires sur leur blog.alors bon pourquoi par instagram. Apres moi ca ne me dérange pas tant que la personne que je suit reste la même et fait toujours le même genre de photos.

  • Reply
    Audrey
    4 juillet 2017 à 19:48

    Très bon article, je suis entièrement d’accord avec toi et de toute manière quoi qu’on fasse on sera toujours et encore critiqué de toutes les façons du monde possible.. Je participe à quelques instapod et franchement sa permets de faire de belle découverte et d’en apprendre un peu plus sur les personnes qui publient leurs photos. Et sa créer des liens. 🙂
    Bisous audrey du blog : https://dofandcat.blogspot.com

  • Reply
    Coeurviolet
    28 juillet 2017 à 09:11

    Coucou ! suite à ma découverte de toi sur … instagram haha me voilà sur ton blog et je suis tombée sur ton article qui m’a bien intriguée « de quel extraterrestre elle parle Sophie là ?! »

    Article très intéressant 🙂 mon avis ? Ben je suis ni pour ni contre haha. Comme dans tout, il y a des abus mais je penses que pour les petits blogueurs et instagrameuses que nous sommes ça peut être super sympa avec des avis, aides constructifs et « la bienvenue » du moment que ça ne devient pas une contrainte ! Donc peut-être + partir sur 5 personnes.
    Bec bec !

  • Laisser un commentaire