Je me suis toujours demandée quels conseils j’aurais aimé recevoir quand j’ai commencé la couture. J’ai réfléchis, et je te les liste ici.



 

#1 : Petit à petit …

La couture est un savoir-faire et comme tout, ça nécessite du temps et de la patience. On y va par étape, comme premier patron, on ne choisit pas le blazer ou la chemise. Il faut y aller étape par étape sous peine d’être découragé(e).
On est tou(te)s différent(e)s, certaines personnes vont avoir besoin de prendre des cours, d’autres préféreront apprendre en autodidacte, peu importe. Le principal c’est d’apprendre et d’avancer.
Par contre, stop à la peur du vêtement, je lis souvent des messages de personnes qui ont peur de coudre un vêtement. Sache que certains accessoires sont vraiment, mais vraiment, beaucoup plus complexes et techniques que les vêtements. Il ne faut pas avoir peur, il faut juste y aller étape par étape et, tout se passera bien.

#2 : La bienveillance

Une chose sur laquelle j’avais très envie de réagir, notamment par rapport à ce que je peux lire sur Facebook.

  • Ne sois pas trop dur(e) avec toi-même, il m’arrive fréquemment de lire des messages comme  » Voilà, ma première création, bon, je sais ce n’est pas terrible et c’est plein de défauts » …. et là au vu de la photo, pas de gros défauts apparents, la réalisation est plus que correct. Mais pourquoi alors ? Un peu de fierté, bien sûr qu’un premier ouvrage comporte des défauts, mais pour te rassurer, ou pas en fait, beaucoup de tes cousettes auront des défauts. Ce n’est pas un drame, loin de là. Faut plutôt se dire  » voilà ma première réalisation, quelques défauts mais, je ferai mieux la prochaine fois ». Soit fièr(e), tout le monde ne sait pas coudre et ton ouvrage tu peux le porter, c’est déjà une réussite en soi ! Et puis, on apprend de ses erreurs, c’est aussi ce qui nous fait avancer.
  • Mais de la bienveillance également pour toutes les personnes qui se permettent de juger, voire être grossières. Certains messages me hérissent vraiment le poil sur Facebook. Quelques messages vus récemment, je ne me souviens plus des propos exactes, mais l’idée est là :  » Une tenture à rideau serait plus jolie« , « Un peu de jugeote, c’est facile quand même« ,  » c’est vulgaire » …. mais où va t-on ? Nous n’avons pas toutes les mêmes goûts et, j’ai même envie de dire, tant mieux, c’est ce qui amène de la diversité. Et honnêtement, ça doit être très désagréable pour la personne qui reçoit ce type de commentaires. Au dernières nouvelles, on parle de couture, on est donc dans une passion qui devrait nous rapprocher plutôt que d’attiser la haine ! Concernant l’apprentissage, prendre un air condescendant en disant que c’est très facile, n’aide pas la personne. Et puis, ce qui est facile pour l’une, ne l’est pas forcément pour l’autre. Quand je vois une personne se vantant de faire de la couture depuis des années, prendre de haut un(e) débutant(e), franchement ça la fout mal. Un exemple tout bête, quand un bébé apprend à marcher, il tombe plusieurs fois, à chaque fois qu’il tombe, on ne lui dit pas « bouh, t’es nul, tu n’arriveras jamais à rien » …. non, on lui dit « bravo, tu as essayé, essaie encore, tu vas y arriver ». Une personne qui débute en couture, c’est pareil, elle a besoin d’encouragement, pas d’être enfoncée !

#3 :  Les mesures et les tailles

Prendre ses mesures c’est indispensable, mais genre vraiment !! La taille c’est assez superflue, il ne faut pas que tu t’arrêtes au numéro, il faut vraiment que tu compares le tableau de mensurations de chaque marque avec tes propres mesures. Dans le commerce tu portes du 38, mais là en regardant le tableau de mensuration tu vois qu’il faut que tu coupes du 42 ? Et alors ? Que ça soit écrit, 38 ou 42, ça ne change rien à ton corps, ce n’est qu’un chiffre ! Par contre, en prenant tes mesures, tu pourras ajuster ton patron à ton propre corps, le résultat ne sera que plus flatteur.
Par ailleurs, je t’invite sincèrement à lire un article écrit par Ivanne Soufflet .Elle y décortique plusieurs tableaux de mensurations, de plusieurs marques différentes et tu verras que c’est très changeant d’une marque à l’autre. Tu ne peux donc pas du tout te baser sur la taille que tu fais dans le commerce !!

#4 : Le bon matériel

La couture nécessite du matériel, ça c’est un secret pour personne. Mais, assure toi d’avoir le bon matériel pour ton projet et tes besoins en règle générale. Il faut faire attention au choix des épingles, au choix des aiguilles, au choix du matériel que l’on utilise pour tracer. Il ne faut pas négliger le petit matériel qui a bien souvent un rôle clé dans ta réalisation finale. Par exemple, des ciseaux émoussés qui vont finir par abîmer ton tissu, des aiguilles non adaptées à son tissu …
Un exemple tout bête, je suis actuellement en train de faire un petit haut cache coeur en soie. J’ai bien décalqué mon patron, couper mon tissu et arrivée au moment de coudre, je me suis aperçue que je n’avais pas les bonnes aiguilles en stock. Il y a quelques années, j’aurais pris une aiguille non adaptée et ensuite, j’aurais pleuré toute les larmes de mon corps parce que cette aiguille aurait forcément abîmé mon tissu.



 

#5 : Le tissu

On ne le dira jamais assez mais, oui, il faut laver ton tissu avant de l’utiliser ou au moins, le faire tremper.
Pourquoi ?

  • D’abord, ton tissu peut rétrécir, surtout si c’est du coton, il vaut mieux que ton coupon rétrécisse plutôt que ta cousette.
  • Les couleurs de certains tissus ne sont pas fixée, il vaut donc mieux s’occuper de ça en premier.
  • Personnellement , j’aime bien voir comme le tissu va réagir au lavage. Parfois, j’ai une idée en tête mais, je m’aperçois que le tissu se chiffonne trop au lavage, ce qui n’est pas forcément compatible avec ce que j’avais en tête.
  • En lavant ton tissu, tu découvres sa vraie texture, beaucoup de tissus sont traités pour avoir un bel apprêt, une belle tenue en magasin. Il est primordial d’enlever cet apprêt.

Au niveau du lavage, pas besoin de te prendre la tête, tu imagines un top dans ce joli tissu ? Ton top sera lavé à 40° par la suite et bien, ton tissu, tu le laves à 40°. Concrètement, tu appliques à ton tissu ce que tu lui apportera en tant que vêtement fini ( et c’est valable également pour le sèche-linge ).

#6 : Le repassage 

Que tu aimes ou non le repassage, que tu repasses ou non tes vêtements, sache qu’en couture tu n’as pas le choix. Il faut repasser parce que ce petit geste à faire après chaque couture ( ou presque ), a vraiment un rôle important sur le résultat final.
Si tu n’as jamais repassé pendant une couture, s’il te plait, essaie et je suis sûre à 300% que tu seras convaincue.

#7 : La prévoyance

Un point très important, prévoir. Avant de commencer un projet assure toi d’avoir tout ce dont tu as besoin ( quantité de tissu suffisante, fil de la bonne couleur, boutons assortis, zip assorti, thermocollant, bonne aiguille … )
Il n’y a rien de plus frustrant que de devoir laisser son ouvrage de côté parce que qu’on manque de ceci ou de cela.
D’ailleurs, n’hésite pas à prévoir un peu plus large au niveau du tissu, déjà parce qu’il est possible que ton coupon rétrécisse mais aussi parce que tu n’es pas à l’abri d’une petite erreur.

#8 : On éteint son ordinateur/téléphone

Alors là, c’est un conseil pour moi, tu vois je devrais me l’écrire en grand sur un mur. J’adore rêver devant les créations des autres, je passe un temps fou sur instagram et pinterest … sauf que bon, ce temps là, je ne le passe pas à coudre.
Donc oui, chercher de l’inspiration c’est chouette, admirer les créations des copines aussi … mais je crois que coudre c’est bien aussi, tu ne crois pas ?

Et toi ? Si tu devais donner un conseil au(à la) débutant(e) que tu étais ( ou es encore ), ça serait quoi ?

70 Commentaires

  1. François Gwendoline "jsuisunemamanquidechire" INSTAGRAM Répondre

    Bonjour et merci pour cet article très interressent ! Je suis une débutante et vous m’avez donner envie de progresser ! Continuez de partager votre experience ! Merciiiii

  2. Merci Sophie pour les conseils, en tant que débutante, je n’utilise pas de tissus trop cher, moins de déception si mon projet est raté. J’ose des projets simples. Cette année, je me suis lancé le défi de faire mes tops, gilets. Je commence à réfléchir à des projets de robes, jupes et pantalons. Quand je regarde certains vêtements industriels portés par les personnes qui m’entoure, je peux être fière de mes réalisations malgré leurs petits défauts.

    • C’est vrai qu’il vaut mieux utiliser du tissu bon marché, si c’est raté c’est plus facile à encaisser et, ça peut être stressant aussi les tissus un peu plus cher, vu qu’on se met la pression !

  3. Sylvie CUILLERY sylvielit INSTAGRAM Répondre

    J’ai débuté la couture en octobre 2017 et depuis c’est devenue une véritable passion (alors que franchement je n’avais aucune prédisposition : pas manuelle, peu patiente …. Mais tout cela a disparu et je n’en reviens toujours pas de ce que j’ai pu réussir (avec des p’tits défauts pas graves). Si je pouvais donner un conseil, ce serait de vraiment être très attentif au choix du tissu. Il me semble que cela est primordial. Un même vêtement peut apparaître sublime ou très difficile à porter selon le tissu choisi. En ce qui me concerne, pour l’instant, je privilégie : des tissus faciles à coudre et avec un peu d’élasticité. Comme ça il s’ajuste plus facilement. En tout cas, Sophie je te remercie pour tes articles et tes conseils qui me sont super utiles et qui redonnent confiance. Belle couture à toutes.

    • La fierté de faire les choses soi-même et c’est vrai que quand on prend un peu de recule on se dit « whao, jamais je n’aurais pensé faire ceci ou cela » ❤

  4. J’aime beaucoup ton article car il me fait rappeler les ateliers couture faits avec ma maman lorsque j’étais petite… Je me souviens qu’elle adorait faire ça et avec ma grand-mère, ce sont les deux personnes qui m’ont donné envie de me mettre à la couture ^^

    • J’aurai aimé que ma mère m’apprenne à coudre …. mais elle déteste ça, pas sûre qu’elle sache coudre un bouton haha

  5. Complétement hors sujet, mais ta carte du monde en arrière plan est juste canon!! C’est du tissu? une carte toute bête en papier ?

    • Hello, la carte du monde vient de chez Scenolia, la mienne fait 3mx2m70 ( si mes souvenirs sont bons ), on peut soit punaiser ( mon choix, étant en location ) soit coller comme du papier peint. Il y a plein de modèles différents, j’ai personnellement le modèle Vintura.

  6. Coucou ! Merci pour tout ces conseils, moi qui débute en couture cela m’est très utile ! Très bonne astuce de laver son tissu avant de l’utiliser 😉 ! Belle journée à toi
    Mathilde

    • Merci beaucoup et oui, laver son tissu c’est vraiment important, ça évite les mauvaises surprises !!

  7. Merci pour cet article qui permettra sûrement à certaines de se lancer avec moins d’appréhension. Je rajouterai que oui nos créations ne sont pas parfaites mais ont le mérite d’être unique 😋. Et depuis que je couds je me rends compte à quel point mes magasins préférés ne sont pas non plus parfaits 🤣

    • On est bien d’accord, souvent les finitions du prêt à porter laissent à désirer. Et oui, nos vêtements ne sont peut être pas parfait mais ils ont l’avantage d’être uniques !!

  8. bel article bien résumer je coud depuis plus de 30 ans et j en apprend toujours je reste toujours en extase devant un point droit d une machine je sais c est ridicule mais c est comme cela
    j arrive à transmettre ma passion à mes amis et encore plus satisfesant à leurs enfants
    alors il faut prendre votre mal en patience et comme disait ma proff c est en décousant que l on apprend à mieux faire merci encore j espère lire encore beaucoups d articles de ce genre à très vite Merci
    marie christine

    • Je trouve justement qu’un des gros plaisirs de la couture c’est qu’on apprend constamment, les tissus évoluent, les techniques aussi et c’est chouette, on ne se lasse jamais !

    • Haha, vraiment il faudrait que je songe à installer un bloqueur pour ne pouvoir accéder à instagram que durant un certain temps, c’est trop chronophage haha

  9. Bonjour
    Prendre son temps …onseil que je devrais appliquer … toujours trop pressée de finir… alors prends ton temps …bonne cousette

  10. Bonjour, par quoi doit-on commencer lorsque l’on ne sait pas coudre ? Bien sur qu’il faut y aller progressivement mais le mieux c’est de faire quoi, lire? tutos? ….
    Merci pour vos conseils.

  11. Bjr ! J’aurais rajouté de bâtir son projet et de l’essayer avant de piquer. Ma mère m’avait appris comme ça…ce que je ne faisais pas évidemment car ça prend du temps. Mais après avoir cousu et vu qu’il fallait jouer du decoud-vite parce qu’il y avait des retouches à faire, maintenant je perds un peu de temps à bâtir. Finalement ensuite tout roule lorsqu’il ne reste qu’à piquer à la machine.
    Bonne couture !

Ecrire un commentaire