Je ne suis pas une personne organisée, c’est un fait, mais je crois qu’il est grand temps d’en devenir une.

En fait, c’est assez paradoxale, au travail, je suis organisée, certainement parce que mon travail impacte sur le travail de mes collègues.

Mais dans ma vie personnelle, c’est plus compliqué. J’ai longtemps dit que non, l’organisation, ça bride la spontanéité, que de prévoir et organiser, c’est le mal.

Au final, je me rends compte que c’est tout à fait l’inverse, je pense qu’être organisé dans son quotidien, c’est justement ce qui amène la liberté.

Pour cette année 2019, j’ai décidé de prendre le taureau par les cornes et, d’enfin m’organiser. Maman si tu lis ça … oui, tu as le droit de te marrer.

Un bullet journal ?

Ce n’est pas la première fois que je tente “l’aventure” du bullet journal. Pour les personnes qui ne savent pas ce qu’est un bullet journal (bujo, pour les intimes), c’est tout simplement un carnet d’organisation. Le but de ce carnet est de tout centraliser au même endroit, to do lists, liste de livres à lire, planning, anniversaires des proches ….

Le gros avantage du bullet journal, c’est qu’on y met exactement ce que l’on veut, il est donc fait par nous, et uniquement pour nous.

Alors, comme je vous le disez, j’ai déjà eu un bujo. Un échec, en bonne et due forme ! Mais je me suis également rendu compte qu’au final, même après avoir stoppé mon bujo, j’ai continué à faire des to do lists et surtout, certaines pages me manquaient.

Pour ce bujo 2019, j’ai donc pris le temps de réfléchir à mes besoins, non parce que, ma plus grande erreur sur le premier bujo est que je l’ai fait parce que je trouvais ça beau ! Sauf que bon, la fonction première du truc, ce n’est clairement pas de faire beau, même si, oui, c’est un plus.

J’avais donc tout un tas de pages, je faisais des mises en page ultra soignées, résultat, le dimanche soir, ça me prenait facilement 2h pour préparer la semaine. Et le pire dans l’histoire, c’est que, si j’aime les bujo colorés, avec des ptits dessins tous mignons chez les autres …. bah moi, ça me saoule, je ne sais pas dessiner, donc au lieu de trouver ça agréable, c’était source de frustration.

Donc là, je suis partie sur un bujo minimaliste, en noir et blanc, en gardant bien en tête le but premier du carnet !

Bon du coup, je vous montre ce que j’ai mis dedans ?

Le carnet

Avant de vous parler de mise en page, parlons du carnet.

Mon premier bujo était dans un carnet Leuchtturm aka LE carnet que tout le monde, ou presque, utilise pour faire un bujo !

Pour celui-ci, je suis partie sur un carnet Rhodia, le “goal book” pour être précise !

Pourquoi celui-ci et pas un autre ? La raison est simple, c’était ce qu’il y avait chez Monoprix quand j’y suis allée, ni plus ni moins !

Qu’on se le dise tout de suite, ce carnet à ces plus et ces moins :

Les plus :

  • Plus facile à trouver qu’un Leuchtturm
  • Le papier est agréable, légèrement plus épais que celui des Leuchtturm
  • Les pages sont en pointillées et numérotées.
  • Il y a un index
  • Au début du carnet, on retrouve un calendrier annuel sur 2 doubles pages et également 2 autres doubles pages pour noter ce que l’on souhaite pour chaque mois de l’année.

 Les moins :

  • Comme tous les carnets de ce type, c’est un peu cher, un peu moins de 20€, cela dit, s’il n’en faut qu’un par an, ça va, c’est rentabilisé.
  • Sa couverture, trop souple à mon goût, là dessus, la couverture rigide du Leuchtturm me manque.
  • Si le papier est agréable, on voit quand même à travers, donc pour les artistes, pas forcément l’idéal …. bon, les Leuchtturm ont exactement le même soucis !

Les pages “index”

Le calendrier

L’organisation de chaque mois

Mes pages :

La première page est la seule fantaisie que je me suis “accordée”, je trouve la page rigolote et je me dis que ça sera surtout sympa de voir la page remplie dans un an. Il s’agit d”une année en pixels”, concrètement, une case représente un jour de l’année. Chaque jour, on colore la case en fonction de son humeur du jour et au bout d’un an, on voit globalement quel a été notre état d’esprit durant l’année.

La seconde page est la page “légende”, page qui reprend les codes qui seront utilisés au quotidien pour s’organiser.

Ensuite vient la page des objectifs de l’année. Concrètement, ce sont les objectifs qui vont guider mon année. Il ne s’agit pas de résolutions mais vraiment des buts à atteindre. Ayant décider de coupler mon bujo, moitié organisation moitié développement personnel, cette page sera mon “guide”, pour ne pas perdre l’essentiel de vu et surtout pour pouvoir régulièrement me faire des bilans, voir si l’évolution est bonne ou non !

Une de mes pages préférées, la page “Citations et mantras”, j’adore collecter des citations diverses et variées, je voulais une page pour les regrouper et pouvoir les lire régulièrement. Bon par contre, une double page, c’est trop peu, je vais devoir en ajouter une autre (voire plus !)

Toujours dans la lignée du développement personnel, une page dédiée aux affirmations positives. Le but pour moi étant d’appliquer le Miracle Morning, je n’en dis pas plus, ça fera l’objet d’un article quand j’aurais un peu plus de recule là dessus.

Ensuite, la page “wishlist”,  elle est là pour m’aider à visualiser mes envies. Globalement, je vais y mettre les grosses envies, celles qui font mal au portefeuille, pour d’une part chiffrer le tout et aussi pour voir si j’arrive à vider la liste un peu ou pas !

Viennent ensuite deux doubles pages qui m’ont beaucoup manqué ! La première double page est consacrée à l’évolution du blog et donc de “Sophie Blossom”, c’est une page pour suivre l’évolution sur les réseaux, le blog, youtube… le but étant de voir si le tout évolue positivement ou négativement voire même si c’est stable.

Et également, pour voir ma propre évolution en terme de contenu, non parce que vous l’aurez remarqué, ce blog est un peu au point mort depuis quelques mois.

L’idée c’est surtout de voir si j’arrive à trouver un rythme régulier de publication ou si il faut que j’envisage de fermer ce blog !

La deuxième double page est un suivi de la marque, créée en août. C’est d’ailleurs la marque qui est à l’origine de ce bujo. J’ai décidé pour 2019, de me consacrer à 100% à la marque, pour voir si réellement, c’est un projet de vie viable ou non. L’année va donc être décisive et, c’est notamment pour ça que j’ai besoin de m’organiser, pas d’horaires définis par un patron, je suis mon propre chef et clairement, s’organiser est plus difficile que prévu !

J’ai tendance à tout faire à la dernière minute, et donc à alterner des périodes très intenses avec des périodes où clairement, je ne glande rien !

J’ai sorti un patron le 23 décembre, si je m’étais organisée, il serait sorti bien plus tôt, mais non, je m’y suis prise à la dernière minute, résultat, les deux derniers jours ont été trop intenses, du style, ne pas dormir entre le samedi et le dimanche, ne quasi rien manger le dimanche parce que pas le temps, foncer, le dimanche soir, à la gare, pour fêter les fêtes en famille et …. faire un malaise le lundi matin ! Rien de grave, je vous rassure, mais ça a été le déclic ! Je ne peux pas continuer comme ça longtemps !

Place maintenant aux autres pages qui parlent d’elles mêmes !

Un agenda couture ?

Clairement, tout le monde n’a pas l’utilité d’un bullet journal, dans ce cas, il reste la solution classique et qui a fait ses preuves : l’agenda !

Ici, je vous présente l’agenda Singer x Marie Claire idées. Un agenda dédié à la couture, que je trouve vraiment pas mal. Chaque semaine un projet, donc 52 projets en tout, une leçon de couture chaque mois, donc 12 leçons et surtout, des bonnes adresses et les dates de tous les événements (salons, expos…) en lien avec la couture !!

Le matériel utilisé :

Épinglez-moi !

Author

16 Comments

  1. Pingback: En bref #2 - Sophie Blossom

  2. Waouh, quelle organisation ! Ton bujo est très bien pensé en plus d’être super beau !
    J’espère que tu ne fermeras pas ton blog et je suis sûre que ta marque va se développer !

  3. De jolis projets pour 2019 ! J’aime les angles quadrillés sur tes pages et ton écriture 😍
    Attention, ton année pixels, il y a trop de couleur pour le négatif, faudrait équilibrer 😉

  4. Merci donc encore pour écrire ce blog et passer du temps dessus ! Belle année 2019, santé, créativité et du coup, pépettes !!

  5. Alors moi aussi c’est le retour du Bujo que j’avais lâché il y a deux mois et ça a été la débandade. Donc, retour aux fondamentaux. Par contre, s’il te plaîîîîîît, ne ferme pas ce blog. #nonalamortdesblogs ! Je sais que tout passe par Insta, je te suis d’ailleurs sur ce réseau (nan, je te stalke pas, je suis saine d’esprit !), mais j’aime vraiment beaucoup ton blog, il parle de couture mais pas que et les articles sont très agréables à lire et forcément plus fouillés qu’une photo sur IG.

  6. J’adore l’idee !! A chaque fois que je vois un article sur un bullet je le lis mais, franchement je ne vois pas du tout à quoi ça pourrait me servir ..
    Pour l’agenda, J’ai l’impression de ne pas avoir de vie très palpitante car je ne saurais pas quoi y écrire 😉😂
    J’espère que ça t’aidera. Par contre J’adore l’idée de l’année en pixels.
    Bonne année ! 😗

Write A Comment