Depuis quelques temps, je me demande, est-ce que je dois employer le tutoiement ou le vouvoiement quand j’écris. J’aime beaucoup le tutoiement, j’aime sa proximité, sa pertinence et, je suis plus à l’aise avec lui. Alors, ne m’en veut pas, à partir d’aujourd’hui, je vais te tutoyer et, j’espère qu’enfin, tu arrêteras de me vouvoyer.




Bref, aujourd’hui, je te propose une petite vidéo, très rapide, pour te montrer 3 techniques pour surfiler quand on n’a pas de surjeteuse.
J’avais déjà parlé du pied spécial surjet, là tu auras l’occasion de le voir en action et en gros plan. Youhou !
Et vraiment, ce petit pied qui coûte dans les 5€ est vraiment très très utile.

La vidéo

Parce que les images valent mieux que des mots, je te laisse avec la vidéo.


Pour me soutenir, n’hésite pas à t’ abonner à ma chaîne Youtube, en cliquant ici.



 

Épingle moi

42 Comments

  1. Super ce petit tuto et je l’ai ce pied et je ne savais pas à quoi il pouvait servir. Merci à Toi

  2. Claudie FRID Reply

    Dans la version la plus simple, le point zigzag bien réglé permet des finitions propres, mais si la machine à coudre permet les points extensibles, on s’approche du résultat obtenu avec une surjeteuse et encore plus si on a un pied “coud et coupe”, là le résultat est parfait.

    • Sophie Reply

      J’y pense à investir dans un pied qui coupe, faudrait que je regarde ça de plus près.

  3. J’ai beau avoir une surjeteuse depuis peu, je pense que ça peut toujours servir quand on a que sa machine à coudre à portée de main. Bonne idée!

    • Sophie Reply

      Oui, ou même quand on a la flemme d’enfiler sa surjeteuse haha

  4. Super pour celles qui n ont pas de surjeteuse merci pour ce tuto

  5. Merci. Ayant une surjeteuse, je vais lui laisser cet emploi mais sinon…
    J’avoue avoir hésité a te tutoyer, et puis j’ai tenté, parfois certaines n’aiment pas mais c’est plus sympa.

    • Sophie Reply

      J’aime beaucoup le tutoiement, je trouve que ça enlève un peu la barrière de l’écran 😀

Write A Comment